Circle of Life

La savane ... ses rois. Une histoire depuis la nuit des temps.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douceur de la matinée ( libre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Douceur de la matinée ( libre )   Ven 3 Avr 2009 - 22:18

    L'ombre fraîche de la caverne aux lions leur permettait de passer des nuits agréables, et des journées douces lors de chaleurs étouffantes. C'était si agréable de sentir la présence de son prochain prés de soi, le frôlement du pelage de sa famille voir le contact direct. Du haut de leur petit soulèvement qui était qualifié de " lit royal ", la petite famille dormait paisiblement. Comment auraient ils pu vivre autre part que sur la terre des lions, lieu qu'ils avaient toujours connu et défendu. Les rayons du soleil était déjà hauts dans le ciel, le matin s'était levé depuis quelques heures déjà et pourtant, la paresse s'était emparée allégrement des félins qui peuplaient la grotte. Cependant la forte lueur du jour vint caresser le visage de la reine de ces terres, qui, souriant, ouvrit un oeil pour le balader aux alentours. Elle le referma, pour redresser la tête et ouvrir doucement les deux yeux, dévoilant au monde ses iris d'un bleu océan profond. La belle lionne arborait un sourire constant, simple joie de vivre, surtout lorsque l'air encore un peu endormis, elle se tourna en direction de Simba qui lui dormait toujours profondément. Prés d'eux, les deux petites perles de Nala... Kiara et Keith. Qu'elles étaient belles, elles faisaient sa fierté et celle de son clan. Ces deux petites bouilles lui fit faire une petite moue, avant de se tourner vers l'entrée de la grotte. Ses pattes la porta, encore frêlement, l'air pataud, elle enjamba le corps des autres lionnes au sol en faisant attention de ne déranger personne. Nala sortit de son repère et fut noyée dans un bain de lumière qui lui fit refermer un oeil. Le soleil lui réchauffa la peau, un petit coup de chaleur qui lui fit le plus grand bien. La reine se pencha vers l'avant en prenant une inspiration, s'étirant gracieusement de tout son long, avant de revenir dans une position normale. Un léger vent frais vint la titiller.

    Quelle magnifique journée...


    Soupira t-elle d'une voix douce et comblée. Ses deux rubis bleutés se promenèrent sur le paysage ensoleillé qu'était celui de son conjoint, et le sien par la même occasion. Elle fit quelques pas jusqu'au bord de la plateforme, pour s'y allonger en laissant ses pattes antérieures pendre dans le vide... Enfin, il y avait des rochers juste en dessous qui servaient d'escaliers, donc rien à craindre. Nala aimait tellement sa vie actuelle qu'elle ne l'échangerait pour rien au monde, sa vision du mal était obstruée par cet amour de vivre, par cet amour que lui apportait sa famille et son clan tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Sam 4 Avr 2009 - 22:03

    Kiara sentit de l'air au dessus d'elle. Plongée dans un rêve, elle inventa une action dans celui-ci par rapport à ce qu'elle venait de ressentir. Une immense tempête qui dévastait toute la savane, et qui emportait tout sur son passage. Kiara, accrochée à sa soeur, mais qui fut emportée par la tempête, loin d'elle. Elle poussa un cri, dans son rêve, mais apparemment, elle avait crié aussi dans la réalité. Elle se réveilla d'un sursaut, les oreilles dressée, bien droite, et la langue pendouillante. La jeune lionne était essouflée, pour rien, mais elle transpirait légèrement, et avait chaud. Elle se leva doucement, comme si de rien était, et s'assura qu'elle n'avait réveillé personne. Par simple curiosité (oui, enfin..), elle regarda autour d'elle. Ses yeux cherchait Zeith, sa soeur. Elle ne la voyait pas, et se mit à accélerer l'exploration de la pièce, un brin inquiète. En fait, Zeith dormait parfaitement entre deux grands lions, la tête dans l'es pattes de l'un, et les petits coussinets de la deuxième princesse qui repoussaient sans cesse la tête d'une lionne qui n'arrêtait pas de bouger. Elle sourit, amusée et rassurée de voir sa petite soeur dormir parfaitement, sans se soucier du confort des autres, comme elle en avait l'habitude.

    Kiara continua son exploration. Il y avait Sarafina, sa grand-mère. Elle dormait à l'écart des autres lions, certainement car cette lionne avait toujours aimé la solitude et le calme. Il n'y avait pas loin la mère de Khan, qui dormait sur un rocher, dominant le groupe de ronfleurs. Kiara décida d'arrêter son "espionnage", mais jetta un dernier coup d'oeil vers Simba, qui dormait, comme les autres. Sa crinière d'une couleur marron-rouge avait toujours fasciné Kiara. Elle adorait s'endormir la tête dedans : c'était tellement doux et confortable! C'est à ce moment précis qu'elle remarqua l'absence de la reine, Nala. Etonnée, elle leva un sourcil (comme elle le faisait souvent lorsque ce sentiment l'envahissait), et les traits de son museau se froncèrent. Elle ne se posa pas plus de question, supposant que sa mère était partie chasser, ou bien se réhydrater au petit ruisseau qui n'était pas bien loin du Rocher des Rois. Elle aperçut au loin l'astre solaire qui s'élevait dans la savane. Des couleurs rouges et oranges l'entouraient. Les nuages n'étaient étonnamment pas au rendez-vous, comme il l'était d'habitude. Kiara avança alors vers la sortie, prenant soin de ne marcher sur personne, faisant des bonds par dessus les pattes des grands félins, ou bien de leur corps allongé. Elle aperçu une ombre, avant d'être sortie. Elle reconnu tout de suite que c'était celle de sa mère. Elle la vit alors assise, à respirer l'air frais que la brise apportait ce matin là. Heureuse, elle s'approcha.

    - Bonjour m'man!

    Elle lui sauta dessus, l'air heureux, et lui lécha la joue. Ce n'était pas tout les jour qu'elle pouvait se retrouver seule avec sa mère, les autres lions endormis. Kiara reprit son calme, et s'assit en face de Nala, la queue balayant le sol, les yeux rivés sur le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Dim 5 Avr 2009 - 19:06

    La solitude pouvait parfois s'avérer bénéfique... Après tout ils étaient toujours tous ensemble, en tant que clan soudé, et surtout Nala dans son rôle de reine se devait de veiller aux côtés de Simba sur ses sujets. Il fallait aussi avouer que les deux chipies de princesse leurs donnaient par moment des poils blancs avant l'heure, mais ils ne pouvaient pas toujours être derrière elles. Puis, Scar ayant disparu, aucune vraie menace ne planait au dessus de leur tête, alors pourquoi s'en faire ? C'était là peut-être l'un des plus gros défaut du roi de la terre des lions, toujours imaginer le pire et prendre les devants, empêchant ainsi Kiara et Zeith de s'épanouir seules... Un défaut comme une qualité, car malgré le fait que Nala ne soit pas toujours d'accord avec ces méthodes qu'elle considére comme trop strictes, cela la rassurait de voir qu'un oeil bienveillant était toujours là. Cela lui permettait de dormir en paix sur ses deux oreilles. Mais, cette menace... S'était elle réellement évanouie avec le décés de l'ancien monarque ? Ils n'avaient aucunes nouvelles de leurs rivaux au-delà des frontières, ils ignoraient ce qu'ils étaient devenus. Etaient ils morts ?... Il y avait peu de chance, c'étaient des lionnes débrouillardes, capables de survivre par elles même. Qu'étaient devenus les lionceaux ? Nala s'en était inquietée lorsque Simba les avait chassées, mais il était impossible de les retirer à leurs génitrices. Un dilemme qui lui avait déchiré le coeur... La lionne secoua la tête, plongeant son regard océan sur les terres illuminées de la terre des lions. Il fallait chasser ses mauvais esprits et accepter la vie telle qu'elle venait, ils avaient la chance de l'avoir belle, elle en avait conscience. C'est alors que la petite voix malicieuse de l'une des ses filles lui parvint, c'était celle de Kiara. Nala se tourna en sa direction pour lui sourire et l'accueillit à pattes ouvertes. Elle lui lécha également la joue pour répondre à sa tendre salutation.

    Bonjour Kiara, tu as bien dormi ?

    Le lionceaux se retrouva entre les pattes de la lionne qui frotta sa tête contre la sienne en ronronnant. Il est vrai que ce genre de moment, de mère à fille, de confidences, étaient rares. Se considérant tous comme une grande famille, ils étaient toujours ensemble, alors lorsque Nala voulait parler à ses filles, elles devaient aller se promener... Mais une reine est aussi pleine de responsabilités, et ces promenades étaient généralement courtes. De plus, Simba pensait toujours qu'elles complotaient contre lui, ah cette méfiance masculine. D'ailleurs, hier Zeith et Kiara avaient, encore, eu droit à un sermon de la part de leur père car elles étaient rentrées plus tard que prévu. Le soleil venait de se coucher, mais avec le roi, les horaires étaient les horaires, et même avec 5 minutes de retard, Simba ne pouvait s'empêcher de s'inquieter. Nala regarda tendrement son enfant et lui parla d'une voix posée et douce.

    Kiara, hier... Avec Zeith... Il ne faut pas en vouloir à votre père tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Dim 5 Avr 2009 - 20:38

    Kiara n'aimait pas trop que l'on lui lèche la joue. Discrètement, elle passa sa patte sur sa joue, pour remettre ses poils en place. La dernière phrase qu'avait prononcé sa mère lui remémora la petite dispute qu'il y avait eu hier, avec Simba, qui n'était pas très content de voir Zeith et Kiara revenir recouvertes de boue, plus sales que jamais. Le problème n'était pas vraiment là. Les deux princesses étaient rentrée alors que le soleil était déjà couché, et que la lune avait pris sa place. Simba s'était alors inquiété, puisqu'il ne voyait pas ses filles revenir. Mais il n'y avait pas de quoi, car les deux chipies s'amusaient à sauter et à plonger dans une flaque de boue, formée près de l'étang. De plus, elles n'étaient pas loin du Rocher des Rois. Lorsqu'elle étaient rentrées. Simba et Nala les attendaient, assis, mais leurs yeux cherchaient partout dans la savane. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Simba avait envoyé des lions et lionnes fouiller toute la savane, de fond en comble, afin de retrouver les deux jeunes lionnes. Il n'aurait pourtant pas fallut chercher bien loin : elles se trouvaient à quelques mètres du domaine des PrideLanders. Kiara fut arrachée de ses pensées lorsqu'elle entendit le ronronnement de sa mère, qui avait posé sa tête contre la sienne, et qui l'avait prise entre ses deux pattes avant. Le vent s'était un peu levé. Quelques feuilles dansaient maintenant dans l'air, et d'autres, restées accrochées à leur arbre, bougaient de gauche à droite. On aurait dit qu'elles frissonaient. C'est d'ailleurs ce que fit Kiara, car la brise était assez fraîche. Elle se blotit donc dans les pattes de sa mère, réchauffée par la chaleur de la Reine.

    - Mais naaaaan, j'lui en veux pas. Mais on a pas le droit de s'amuser ou quoi? Vraiment, défois, papa...

    Elle leva les yeux au ciel, exaspérée par cette histoire, et par Simba, qu'elle détestait lorsqu'il régissait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Ven 10 Avr 2009 - 15:12

    Nala laissa sa fille se blottir contre elle, un sourire aux lèvres. Quelle joie d'être mère, un instinct féminin et maternel qu'elle n'aurait aimé raté pour rien au monde. Qu'aurait elle fait si elle n'avait pas retrouvé Simba... S'il avait vraiment été tué comme Scar l'avait prétendu lors de son retour au rocher ? Serait elle tombée amoureuse de quelqu'un d'autre, et aurait fondé sa famille... Ou, serait elle restée à vie sous le regard malveillant de son père, jusqu'à ce que ce dernier ne meurt ou que tout le clan, trépasse... Le contact avec la fourrure orangée de Kiara la ramena à la douce réalité. Elle était heureuse ainsi, c'était le principal. Lorsque cette dernière lui répondit, Nala rit doucement en posant ses yeux sur le paysage. Dire qu'à leur âge, ils en avaient fait des bêtises Simba et elle. Ils ne tenaient jamais en place et se faisaient souvent disputer. Si on voulait les prendre en exemple, la lionne dirait qu'ils n'en étaient pas des bons. SImba l'aventurier et Nala la malicieuse... Elle n'en avait pas l'air ainsi, sous ses airs nobles, mais qu'est ce qu'elle avait fait tourner sa pauvre mère en bourrique. C'était d'ailleurs cette incroyable fougue et curiosité qui les avait entrainée jusqu'au cimetière des éléphants ce jour-là... Et avec tout ce qui lui était arrivé, toutes les épreuves par lesquelles il avait dû passer, l'actuel roi de la terre des lions se méfiait d'absolument tout et avait une peur bleue à l'idée de savoir ses filles sans surveillance. Elle le comprenait au fond...

    Votre père est juste inquiet pour vous, sa vie n'a pas toujours était rose et pour rien au monde il ne voudrait que cela vous arrive.


    D'ailleurs maintenant qu'elle regardait de plus prés Kiara, son pelage était encore tâché de boue maintenant dur, et son odeur n'en était pas moins imprégniée. Hier elles étaient rentrées tard, et dans la colère de Simba elles avaient été se couchées immédiatement. La boue avait beau avoir une réputation de bienfaitrice pour la peau, une princesse se devait d'être propre non ? C'est donc d'un air malicieux que la reine reserra doucement l'étreinte avec le lionceau.

    Et puis vous voir rentrer aussi sales n'a pas arrangé les choses... D'ailleurs un bon bain s'impose !


    Avant même que Kiara ne comprenne le sens de ses mots, elle était prisonnière dans les pattes de la lionne qui d'un grand coup de langue sur le sommet de la tête entama la toilette de sa fille, sans doute à son plus grand désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Mar 14 Avr 2009 - 22:05

    Kiara balançait sa queue de droite à gauche, essayant de faire fuire une mouche qui avait trouver une merveilleuse place sur les fesses de la jeune lionne, qui n'appréciait pas tellement. Le soleil s'était maintenant levé. On sentait la chaleur s'élever de plus en plus chaque minute, bien que la brise fraîche l'appaisait. L'énorme boule jaune qui se tenait en face de la princesse illuminait toute la savane, se refflettant dans les cours d'eau qui y coulait; et faisant scintiller ces derniers. Le vent faisait valser l'herbe et voler les quelques pissenlits. Kiara n'écoutait plus vraiment les paroles de sa mère, bien trop occupée à regarder le paysage et les oiseaux qui s'amusaient dans le ciel. Au loin elle aperçu aussi un troupeau de zèbres qui galopaient pour échapper à un gépard. Kiara, connaissant la fin de cette course, préféra fermer ses yeux, et se concentrer sur autre chose. Elle rouvrit les paupières lorsqu'elle entendit un éléphant qui barriait au loin.

    La petite lionne fit de gros yeux ronds lorsqu'elle sentit les pattes de sa mère se resserrer légèrement sur elle, et Kiara se raidit lorsqu'elle entendit Nala parler de bain. Elle détestaot ça, la princesse. Elle détestait lorsque sa mère lui faisait sa toilette, et qui - pour elle - ne faisait que mélanger ses poils, et la rendre affreusement ridicule. Elle essaya de se dégager des pattes de Nala, mais en vain, car celle-ci était bien plus forte qu'elle. Bien que Kiara aimait fort sa mère, c'était en ces moments là qu'elle aurait préféré se trouver très très loin d'elle. Elle sentit sur ses poils la langue rapeuse de la Reine qui commençait à la nettoyer. On vit sur le visage de la boule de poil une grimace se former. A peine la toilette commencée, Kiara en avait déjà marre. Volontairement, elle s'allongea sur le dos (c'était tout ce qu'elle pouvait faire), afin que sa mère ne puisse pas la nettoyer là où il le fallait. Son petit sourir en coin apparut à ce moment même. La princesse souriait comme ça lorsqu'elle était contente d'elle. C'était un sourir malicieux et coquin.

    " Et toc, dans ta face! " pensa Kiara, très heureuse.

    Le soleil tapait très fort maintenant, et il n'y avait plus de vent. Pas un seul nuage dans le ciel n'appaisait la chaleur qui frappait. Kiara soupira un grand coup, commencant à avoir chaud, car la fourrure de Nala n'était pas fraîche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Mar 14 Avr 2009 - 23:03


    Combien de fois lorsqu'elle était petite, Nala s'était faite disputée par Sarafina car elle revenait à chaque fois couverte de poussière de la tête à la queue. Pourtant, avant chaque sortie, sa mère prenait le temps de lui faire prendre un bain, ce qu'elle ne trouvait d'ailleurs pas désagréable en soi. Mais les lionceaux restaient rarement propres plus d'une journée, à moins de ne rester au rocher étaler sur les plateformes avec les adultes. Cependant ce n'était pas une raison pour rester sale et éviter les bains, ce que Kiara avait l'habitude de faire. Jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se laver elle même, elle serait contrainte de grés ou de force à la toilette. Nala trouvait que c'était une bonne manière de renforcer les liens, mais pas seulement, cela lui permettait de taquiner ses lionceaux. Elle avait réussi à prendre de cours la princesse pour la maintenir prisonnière et entamer des coups de langue bien répartis de façon à enlever le plus de saleté possible. Cependant elle sentit Kiara gigoter et se tourner de manière à protester contre cette toilette forcée, provoquant même sa mère d'un sourire malicieux. La reine arcqua un sourcil en arborant elle aussi un sourire, elle pensait l'avoir de cette façon ? Nala lécha le visage de Kiara, prenant le temps de s'attarder sur chaque partie.

    Plus tu bougeras et plus la toilette sera longue.

    Lui déclara t-elle, satisfaite. Elle continua de la nettoyer, jusqu'à ce que Kiara ne soupire. Nala redressa la tête vers le ciel pour constater que la journée s'annoncait magnifique, mais très chaude. Les anciens monarques de la terre des lions déversaient toute leur fierté sur leurs decendants... Et pour dire vrai, la reine aussi commencait à se sentir cuir lentement. Libérant sa fille de son étreinte, elle lui assena un petit coup de museau pour la faire rouler sur le côté et l'attraper par la peau du cou avant qu'elle ne se sauve. Elle souleva le lionceau du sol et chercha un coin d'ombre du regard. Mais la fraicheur de l'ombre semblait s'être installée de l'autre côté du rocher, elle décida de marcher vers les plateformes dont l'ombres des arbres étaient d'un délice pour y passer la journée. Elle grimpa sur une rocher couronnée d'un arbre épais qui les protégerait des rayons du soleil, puis après s'y être allongée elle déposa Kiara entre ses pattes et l'emprisonna de nouveau. Elle la questionna du regard tout ayant un doux sourire.

    Alors, toujours pas décidée à coopérer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Ven 17 Avr 2009 - 15:46

    Kiara avait oublié la présence de sa mère. Elle avait été distraite par une minuscule arrraignée qui s'était aventuré sur son museau. Essayant de la regarder, elle louchait, et souriait. La bestiole avait des pattes extrêmement fines. Elle en avait huit (normal en même temps). Kiara s'amusait à souffler -plutôt essayer de souffler- sur son museau, afin de faire vaciller l'animal. Elle levait sa lèvre inférieur vers le haut, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus, et soufflait, aussi fort qu'elle y arrivait. De ses petites pattes, l'arraignée chatouillait Kiara. Cette dernière ne put resister plus longtemps : elle éternua en faisant un bruit qui aurait pu réveiller tout le rocher. C'était un bruit aigü mais fort, qui vous perce les timpants en un rien de temps. Kiara se stoppa alors, hésitant même à respirer, essayant d'entendre si elle avait réveillé les lions. A son plus grand bonheur, elle ne les entendit que se retourner et bailler. Elle poussa un long soupir, et sourit de toutes ses dents. A ce moment, elle reprit conscience de la situation. Elle avait complètement oublié qu'elle était entre les pattes de sa mère qui insistait à lui faire sa toilette. Mais Kiara déteste ça! Elle le va alors les yeux aux ciel, en faisant un cercle. Sa mère pouvait être très sadique lorsqu'elle en avait envie. La toilette durerait plus longtemps si Kiara ne se laissait pas faire. C'était de pire en pire, et Kiara, aussi tétue que Nala, refusait de céder.

    Téméraire, encore et encore. Kiara hésita pendant quelque minutes. Il est vrai que si elle se laissait faire, elle pourrait aller gambader dans la savane et chasser les papillons, les sauterelles et toutes sortes d'animaux de ce genre plus rapidement. Mais en même temps, si elle faisait ça, Nala aurait gagné, et Kiara déteste ça. Il fallait qu'elle trouve un marché. Il fallait qu'elle négocie. Les heures de bains se passaient souvent comme ça. Nala prenait Kiara en surprise, Kiara se mettait dans une position où la Reine ne pouvait pas nettoyer les plus grosses saletés, Nala disait à Kiara des choses qui la faisait beaucoup réfléchire, et cette dernière en venait à la conclusion qu'il était tant de faire un marché. La jeune princesse se souvint alors de quelque chose. Il y avait à peu près 1 ou 2 mois, sa mère lui avait demandé de lui ramener des plantes afin de soigner quelques blessures benines. Nala avait demandé ça à sa fille, car elle connaissait bien les plantes de la savanes et tous les endroits où elles se trouvaient. Kiara par contre avait refusé, car elle disait que ces fleurs étaient trop loin, et qu'elle était trop fatiguée pour elle en chercher. Elle allait alors proposé maintenant à sa mère d'aller lui en chercher, mais à condition qu'elle la laisse aller dans le lac se laver seule.

    - Euh, moui. Maman? *grand sourire* Tu te souviens les plantes que tu voulais, nan? Ouais bon ben euhm... si tu veux j'peux aller te les chercher ? <3 SAUF QUE :'D. Tu me laisse me laver seule dans le lac *-*!

    Sur ces mots, elle se dégagea des pattes de Nala, et s'assit devant elle, attendant une réponse, même si elle savait qu'elle obtiendrait ce qu'elle veut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   Dim 19 Avr 2009 - 14:36

    Les moments de toilette étaient souvent source de conflit entre les lionceaux et les adultes, ce que Nala n'avait jamais compris. Elle adorait passer ce genre de moment avec sa mère, et c'était agréable de se faire chouchouter ainsi. Une forme de rebellion chez les plus jeunes sans doute, la reine savait que Kiara ne se laisserait pas faire aussi facilement et voudrait trouver une issue pour esquiver ce moment pénible à ses yeux. Les deux lionnes étaient dotées du même caractère, têtues comme des mules et qui n'abandonnaient jamais. Donc souvent, les toilettes se transformaient en essayant de trouver un marché qui conviendrait aux deux parties, ce qui n'était pas facile. Kiara était très maligne et savait se tirer à la perfection de ce genre de situation en sachant y trouver son compte, mais plusieurs fois étaient arrivés où elle n'avait pas respecté son accord et où elle avait dû se plier sans broncher à un bain forcé. Nala ne fut donc pas étonnée de voir le lionceau lui faire les yeux doux tout en lui proposant un accord. Elle deserra l'étreinte pour la laisser s'échapper de ses pattes et s'asseoir devant elle. Elle arcqua un sourcil en souriant, oui elle se souvenait de ce jour où Kiara avait fait la forte tête comme à son habitude. La reine avait dû se déplacer elle même pour aller les chercher, sans en tenir rancune à quiconque. Ces plantes servaient beaucoup pour les maladresses des lionceaux, et des plus grands, mieux vallait en avoir trop que pas assez.

    C'est d'accord, mais je veux que tu sois revenue rapidement... Et tu connais les conditions du marché, il faut que tu sois toute propre sinon c'est un bain en plus qui t'attend.

    Lui dit-elle avec une voix douce mais prévenante. Ce genre d'accord permettaient, du point de vue de Nala, de renforcer les liens de confiance et de montrer à sa fille que justement, elle avait toute la sienne contrairement à Simba qui lui n'aurait jamais accepté une telle proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douceur de la matinée ( libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douceur de la matinée ( libre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» La douceur de vivre
» Mercredi Libre - Noël 92
» [Libre] Varg Vikernes
» Musique libre de droit pour montage vidéo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circle of Life :: Chapitre V *Le défouloir :: Archives RP-
Sauter vers: